Étiquette : girls power

Juliette Franquet nous parle sur BFM Business

Love your waste était sur BFM Business.

 

Lundi 1er octobre 2018, Juliette Franquet, cofondatrice de Love your waste était l’invitée de la chronique Green Reflex présentée par Erwan Morice sur BFM Business.

 

Julliette Franquet dans la chronique Green Reflex sur BFM Business.

 

Pour voir l’interview : cliquez ici

 

Green Reflex c’est le rendez-vous quotidien des entrepreneurs, experts, entreprises, acteurs clés de la transformation environnementale qui s’engagent dans un business résolument plus vert.
Ce jour-ci la chronique portait sur les solutions pour alléger sa facture énergétique grâce aux déchets. L’entrepreneuse Juliette Franquet était alors l’invitée de cette chronique pour présenter Love your waste.

(suite…)

Juliette Franquet chez RTL Girls pour défendre le #Droit des femmes

Juliette Franquet, co-fondatrice de Love Your Waste, nous parle de la sous-représentation des femmes dans les métiers le secteur de la Tech: “L’économie a été faite par des hommes et pour des hommes”.

Juliette Franquet au salon de Viva Technology

 

Paris&Co ont décidé de consacrer une rubrique entière [#Droit des femmes] et d’y relayer plusieurs témoignages, allant de la fondatrice de Too Good To Go, Lucie Basch, à la co-fondatrice de Love your Waste que nous connaissons bien, Juliette Franquet.

(suite…)

Causette cause de nous !

Magasine-Causette-logo

Après Kaizen, RTLgirls, Logistique magazine, Le Figaro, France inter et bien d’autres, c’est au tour du magazine Causette de parler de nous !

 

Leur devise ? Un magazine « plus féminin du cerveau que du capiton » autant dire que la présence d’une entrepreneuse telle que Juliette était évidente ! D’autant plus dans le cadre d’une série de portraits dédiés à l’économie solidaire et collaborative (en partenariat avec la MAIF).

Dans son interview, Juliette, la directrice de Love your Waste nous raconte comment elle s’est convertie à l’entrepreneuriat, le développement croissant de l’entreprise et bien entendu son amour pour les déchets pour plus de tri, moins de gaspi et le plein d’énergie.

Pour lire l’article en entier, courrez en kiosque pour acheter le magazine de novembre et découvrir plein d’autres articles passionnants comme un reportage à Mossoul, une interview de Karine Viard, un portrait d’une tondeuse de mouton, des témoignages sur le congé paternité…

 

couverture-Causette-numéro-83

Couverture du magazine Causette : numéro 83

Article-Causette-numéro-83-Love-your-waste

L’article de Juliette Franquet, directrice de notre start-up

 

Vous avez aimé cette parution dans Causette ?

Vous aimeriez surement celle dans KaizenRTLgirls, Logistique magazine, Le figaro et France Inter.

Pour en savoir plus que cette série de portraits en partenariat avec la MAIF.

Une journée au Plateau

le-plateau-société générale - les dunes

 

Depuis 2 mois, Love your waste est une des startups résidant au sein du Plateau Le Plateau, un espace créé par la Société Générale et dédié aux startups internes et externes.

Symbole d’un écosystème en construction entre entrepreneurs de startups et intrapreneurs du groupe Société Générale, le Plateau accompagne et héberge ces acteurs du changement dans un environnement innovant et met ses ressources à leur disposition.

 

Il nous tenait à coeur de vous présenter cet espace au travers de photos prises durant une journée type chez Love your waste avec une partie de l’équipe

love your waste

Tanguy, Juliette et Phuong posent pour la photo

 

 

www.loveyourwaste.com

Shérine prépare les collectes

 

 

www.loveyourwaste.com

Jérôme et Phuong travaillent sur quelque chose d’important

 

 

 

 

www.loveyourwaste.com

Grils power : Morgane, Phuong et Shérine

 

 

 

www.loveyourwaste.com

le « booth commercial »

 

 

 

 

Les Dunes 1008

 

 

 

 

 

www.loveyourwaste.com

Leeloo le robot, la mascotte de l’espace

 

 

 

 

www.loveyourwaste.com

Merci www.mai-lan.fr pour ce chef d’oeuvre qui retrace l’histoire de Love your waste

 

 

www.loveyourwaste.com

Les 3 cofondateurs sous le chef-d’oeuvre

 

Et passez un excellent weekend !

 

 

 

 

Fière d’être une entrepreneure

 

Juliette Franquet, CEO de Love your waste, a eu la chance de participer à une enquête sur les femmes dans l’entreprenariat social menée par Empow’her. Ce mois-ci, une rencontre a eut lieu au Conseil économique, social et environnemental (CESE) pour restituer les principaux résultats. Juliette y était et vous partage sa vision de des belles évolutions possibles de l’entreprenariat féminin.

 

 

 

Analyse Empow'her

chiffres clés de l’enquête empowerher sur les femmes dans l’entrepreunariat social

 

L’Économie Sociale et Solidaire est un secteur en plein expansion. On constate une augmentation de 24% de projets ESS depuis 2000. Nous sommes en train d’être témoins d’une véritable dynamique de création d’emplois au sein d’entreprises portant sur des impact social et/ou environnemental. Cela est une excellente nouvelle qui me rend très optimiste et fière de faire partie de ce mouvement.

 

Comme dans le monde du travail plus traditionnel, il est constaté que les femmes font face à plus de challenges que les hommes (du moins pour l’instant). Tout entrepreneur est confronté à des remises en question et de fréquents sauts dans l’inconnu, ces craintes sont souvent plus fortes chez les femmes.

 

Par exemple si 35% des hommes avouent manquer de confiance en eux, ce chiffre passe à 58% pour les femmes. D’une manière similaire, 33% des femmes ont peur de manquer de compétences au lancement de leur entreprise contre 14% des hommes.

Parallèlement à cela s’ajoutent des (habituelles) différences en terme de salaire (les femmes gagnent 20% de moins que leurs homologues masculins et seul un tiers des femmes dans le monde des startups ont des qualités de dirigeantes).

Ces chiffres font ressortir le sentiment d’un manque de légitimité au sein de la communauté féminine d’entrepreneurs. Le tableau pourrait sembler morose, néanmoins je reste confiante sur le long terme.

Je peux résumer ma pensée à la devise « show, don’t tell » : Fut un temps, créer une startup paraissait un pari téméraire, le succès mis en avant des startups en France comme à l’étranger a transformé l’entrepreneuriat en voie royale d’accomplissement de soi professionnellement et personnellement.

Sheryl Sandberg-thefamily

les entrepreneuses de Paris Pionnières rencontrent Sheryl Sandberg

 

C’est d’ailleurs au sein de notre incubateur Paris Pionnières (incubateur réservé aux startups ayant des femmes dans l’équipe dirigeante) que j’ai pu rencontrer et échanger avec nombre d’entrepreneuses, par exemple avec Sheryl Sandberg, symbole de cette génération d’entrepreneures qui est là non pas pour « casser » les codes mais les faire évoluer mais aussi avec l’eurodéputé Elena Centemero dans le cadre de sa mission pour renforcer le droit des femmes dans l’économie.

ElenaCentemero-parispionnieres

rencontre avec l’eurodéputé Elena Centemero

 

 

 

A lire aussi :

  1. Love Your Waste intègre l’incubateur Paris Pionnières :
  2. http://www.loveyourwaste.com/love-your-waste-integre-lincubateur-paris-pionnieres/

lien externe:

télécharger le rapport complet d’empower her ici : http://empow-her.com/resultats-enquete-womenact-femmes-lentrepreneuriat-social-france/