Juliette Franquet nous parle sur BFM Business

Love your waste était sur BFM Business.

 

Lundi 1er octobre 2018, Juliette Franquet, cofondatrice de Love your waste était l’invitée de la chronique Green Reflex présentée par Erwan Morice sur BFM Business.

 

Julliette Franquet dans la chronique Green Reflex sur BFM Business.

 

Pour voir l’interview : cliquez ici

 

Green Reflex c’est le rendez-vous quotidien des entrepreneurs, experts, entreprises, acteurs clés de la transformation environnementale qui s’engagent dans un business résolument plus vert.
Ce jour-ci la chronique portait sur les solutions pour alléger sa facture énergétique grâce aux déchets. L’entrepreneuse Juliette Franquet était alors l’invitée de cette chronique pour présenter Love your waste.

    Aujourd’hui le gaspillage alimentaire représente en France une perte financière de près de 20 milliards d’euros par an, soit près de 8 tonnes de biodéchets produit tous les jours.

Dans cette interview, Juliette Franquet, présente la manière dont la start-up Love your waste est la solution au problème du gaspillage alimentaire. Elle explique comment à travers la mise en place d’un système logistique et un accompagnement personnalisé, Love your waste transforme une contrainte réglementaire en une opportunité d’innovation pour un meilleur impact social et environnemental, le tout en évitant que les déchets ne finissent simplement brûlés ou tristement enfouis.

Love your waste propose aujourd’hui à une mulitude d’acteurs (écoles, acteurs de l’agro-industrie, établissements hospitaliers et plus encore) une solution éprouvée, qui a fait ses preuves auprès de plus de plus d’une centaine de client. Un système en amont et en aval permettant de mettre en place un circuit spécifique de valorisation des biodéchets (déchets alimentaires biodégradables).

Le bénéfice pour ces acteurs est multiple :

  • Légal :

Depuis la mise en place des lois Grenelle et Garo, les acteurs produisant plus de 10 tonnes de déchets alimentaire par an, doivent mettre en place la collecte sélective pour une valorisation énergétique et par retour à la terre.

  • Financier :

Outre, les amendes qui peuvent s’élever jusqu’à 75 000 euros pour ces acteurs, Love your waste permet aussi à ses collaborateurs de réduire en amont la production de leurs biodéchets mais également de réduire les achats en denrées alimentaires et orienter les budgets vers des produits d’alimentation responsable.

  • Écologique et environnemental :

Mise à part la volonté de réduire la production de biodéchets, Love your waste s’est donné l’objectif de revaloriser ces déchets en s’engageant dans la production d’énergies renouvelables. Love your waste contribue donc au processus de nouvelle vie aux déchets. Ils sont ensuite acheminés dans des unités de méthanisation qui produisent un biogaz et des engrais naturels. Avec plus de 60 tonnes de biodéchets collectés par mois en île-de-France, Love your waste permet de produire assez d’énergie pour chauffer une douche pendant 100 ans.

“Love your waste est avant tout là pour accompagner les acteurs, pour qu’ils prennent de l’intérêt pour leurs déchets. (…) Ce n’est que comme ça qu’on peut réduire les déchets et mieux les recycler.”

    -Juliette Franquet-

 

L’objectif à terme est de réduire la production des déchets. Pour cela, Love your waste accompagne les acteurs afin qu’ils prennent conscience que leurs déchets sont une ressource et qu’ils peuvent être utilisés à bon escient. Aujourd’hui, grâce à Love your waste, près de 50 000 personnes ont compris pourquoi il fallait trier et comment moins gaspiller.

Love your waste démontre alors qu’il est possible de changer les mentalités, les habitudes et les procédés pour construire ensemble la ville de demain avec plus de tri, moins de gaspi et le plein d’énergies!

Pour voir l’interview : cliquez ici

 

A lire et regarder :

L’intervention de Juliette Franquet sur le plateau de TEDx et de l’école Polytechnique

Love your waste « Une filière intégrée de traitement de tous les biodéchets »

Le Parisien parle de Love Your Waste !

Juliette Franquet nous parle sur RTL !