Catégorie : Au coeur de Love your waste

(spécial vacances) – La sélection de livres de la team pour un été 100% durable

La sélection de Jérôme – Président & business development

 

jerome perrin

Ville affamée

Comment l’alimentation façonne nos vies

Auteur : Carolyn Steel

Editeur : Rue de l’échiquier 

Ville affamée est le résultat d’un long travail de recherche sur les réseaux d’approvisionnement des villes en nourriture. Pour la première fois, ce lien fondateur est mis en évidence à travers les époques et tout autour de la planète, suivant le trajet des aliments jusqu’à la ville, puis du marché ou du supermarché à la cuisine, et enfin de la table à la décharge ou aux égouts.


La sélection de Juliette – Directrice générale

juliette

Révolutions invisibles. 40 récits pour comprendre le monde qui vient.

Auteurs : Floran AUGAGNEUR & Dominique ROUSSET

Editeur : les liens qui libèrent

Voici donc 40 récits pour raconter ces révolutions en cours, au carrefour de l’économie et de l’écologie, qu’elles soient porteuses d’espoir ou d’inquiétudes ; du bio-mimétisme au mouvement « slow », de l’agroécologie au végétarisme, de l’écoféminisme à la monétisation de la nature, de la fin du travail à l’économie circulaire. Et bien d’autres thèmes encore, beaucoup d’interrogations et des promesses aussi… » 


La sélection de Tanguy – Directeur des opérations

tanguy

Global Gâchis

Révélations sur le scandale mondial du gaspillage alimentaire

Auteur : Tristram Stuart

Editeur : Rue de l’échiquier

Alors qu’un milliard d’êtres humains souffrent de malnutrition, c’est près d’un tiers de la production mondiale de nourriture qui est jetée ou perdue. Cet ouvrage, désormais référence internationale, aide à comprendre les causes et les enjeux de ce gaspillage. Car c’est la structure même de notre chaîne alimentaire qui est à l’origine d’un phénomène « moralement condamnable et économiquement suicidaire ».


 

La sélection de julia – Chargée de développement commercial

 

julia

L’agroécologie une éthique de vie

Auteur(s) : Pierre Rabhi – Jacques Caplat

Editeur : Actes Sud Editions

Depuis près de cinquante ans, Pierre Rabhi en est persuadé : c’est en nous reconnectant à la terre qui nous nourrit, en prenant le temps de comprendre le miracle qui transforme une graine en de multiples fruits, que nous trouverons les ressources nécessaires pour construire une société véritablement intelligente et pérenne. Pierre Rabhi, un des pionniers de l’agroécologie, met les choses au point dans un dialogue passionnant avec Jacques Caplat, chercheur et agronome. A la fois scientifique, politique et philosophique, cet ouvrage éclaire la relation entre l’être humain et la nature, et propose des solutions à mettre en oeuvre par tous.

 

 


 

La sélection de Camille – Chargée de la sensibilisation et de la communication 

 

camille

Qui descendra les poubelles ?

Auteur : Nat Mikles

Editeur : Rue de l’échiquier

 

Une BD à l’humour décapant et décalé sur la réduction des déchets.

 

Avec un humour pétillant, Nat Mikles nous explique les bonnes raisons d’accomplir des gestes simples qui protègent l’environnement, sans se prendre la tête : trier ses déchets,faire son compost, privilégier la consigne et le vrac…

 


 

La sélection de Thomas – Chargé de projet supply chain

 

thomas

Permaculture

Edition: Rue de l’échiquier

Auteur: David Holmgren

Résumé: l’un des cofondateurs de la permaculture nous présente 12 principes de base pour adopter un mode de vie durable et soutenable. Parmi ces principes, nous retrouvons le stockage énergétique, la valorisation des ressources, la réduction des déchets…

Love Your Waste au marché des start’up contre le gaspillage alimentaire

Love Your Waste était au “premier marche des start’up contre le gaspillage alimentaire”, un événement créé par La REcyclerie dans le cadre du programme l’Europe des possibles qui célèbre pendant plusieurs mois les initiatives du futur. On s’est vite rendu compte que ces initiatives sont finalement déjà bien connues des français puisque la plupart des personnes qui sont passées sur le stand étaient des citoyens sensibilisés et motivés pour construire la société durable de demain.

Love Your Waste à un événement à la recycleriez

L’Europe des possibles, un programme qui regroupe plusieurs événements a profité de l’organisation de l’Euro 2016 en France, pour embarquer les citoyens dans une année sous le signe de l’Europe. Chaque mois, La REcyclerie part à la découverte d’un pays et de ses citoyens, de ses initiatives pour vous faire découvrir et partager d’audacieuses idées. Pour chaque pays, La REcyclerie valorise des initiatives, des lieux ou des personnalités pour découvrir et partager les solutions durables en milieu urbain. Alors peu importe les équipes sortantes et le grand vainqueur de cette compétition, avec l’Europe des possibles, on est tous gagnants à découvrir ce qui se fait sur notre continent !

 

La petite ceinture à la recyclerie

 

Ce dimanche 10 juillet 2016, c’était la lutte contre le gaspillage alimentaire qui était célébrée. Love Your Waste a donc déposé ses bagages le temps d’une journée pour rencontrer les citoyens, leur parler de l’initiative de la startup au quotidien, pour faire circuler les bonnes idées avec les autres startup présentes (WeArePhenix, Le Chaînon Manquant, Mutum, Les Rencontres Cuisine & Santé) et ainsi mieux grandir ensemble pour construire demain. “L’énergie de chacun fait bouger les frontières” comme l’écrit la REcyclerie sur leur site.

Merci à tous ceux qui sont venus nous voir et à très vite sur d’autres événements !

Venez visiter le site de La REcyclerie et découvrez la programmation 2016 : des rendez-vous participatifs, créatifs et positifs qui sensibilisent à l’éco-responsabilité.

 

A lire aussi :

Love Your Waste au Zéro Waste Festival

« Nous, on trie pour faire de l’énergie »

Et action ! Ça tourne !

“Notre capacité collective à remettre en cause des acquis et s’interroger sur nos pratiques quotidiennes a été une force”

Témoignage d’un acteur clé de la lutte contre le gaspillage alimentaire : la caisse des écoles du 14ème arrondissement de Paris. Sophie Taillé-Polian, directrice et Émilie Gasc, diététicienne à la caisse des écoles du 14 reviennent sur l’étude menée avec Love Your Waste.

La semaine de pesée dans deux écoles primaire du 14e arrondissement en collaboration avec Love Your Waste a été très positive d’une part parce cela a permis de savoir ce qu’on jetait et d’en déduire un plan d’action pour réduire le gaspillage alimentaire. Par ailleurs, cela a permis d’impliquer tout le monde dans un projet fédérateur et porteur de sens.

 

Sophie Taillé-Polian et Emilie Gasc à la Mairie du 14ème arrondissement

 

Les résultats de la semaine de pesée des restes alimentaires vous ont-ils surpris ?

Sophie Taillé-Polian : Les résultats n’ont pas été surprenants, la quantité de gaspillage était importante. On était plus surpris sur certains composants comme par exemple le pain. Il s’est avéré que certains jours, on jetait 40% de ce qu’on achetait.

Émilie Gasc : L’aide de Love Your Waste a été bénéfique pour fédérer et nous donner des clés de réflexions. On aurait sûrement moins perçu les enjeux et les leviers d’actions seuls.

 

Quels bénéfices tirez-vous de ces actions ?

Sophie Taillé-Polian : Nous sommes fières d’avoir réussi à remettre en cause des habitudes professionnelles, d’avoir pris du recul sur nos actions au quotidien. Nous avons remis en cause des conforts de pensées, des savoir-faire qui datent. Notre capacité collective à remettre en cause des acquis et s’interroger sur nos pratiques quotidiennes a été une force et a abouti au constat que les choses doivent et peuvent changer. C’est un exercice compliqué – en plus de demander de la logistique et du temps – car les résultats auraient pu être très mauvais (constat alarmant, démotivation des équipes aux vues des résultats des pesées).

La démarche se voulait modeste. Nous avons pesé chaque jour, pendant une semaine, ce qu’il restait de la préparation et sur les plateaux, par type de déchet. Love Your Waste a ensuite analysé les résultats puis constaté la marge de progrès à réaliser. Ensemble, nous avons décidé des actions que l’on pouvait mettre en place à notre niveau. Il est important de souligner que ce sont des petites actions un peu partout qui feront fleurir une dynamique plus large pour construire une société durable à toutes les échelles : la ville, ses entreprises, ses établissements publics, ses citoyens.

Émilie Gasc : La grande surprise était de voir comment la démarche a mobilisé l’ensemble de l’équipe, sur le terrain, dans les cuisines mais aussi dans les bureaux de la caisse des écoles. Tout le monde a participé volontairement aux pesées, aux visites des cuisines et aux ateliers de réflexion pour améliorer les commandes, les préparations des repas, la gestion des stocks, etc. C’était extraordinaire de voir comment l’initiative a été mobilisatrice et comment elle a apporté un engagement nouveau, une implication renouvelée dans notre quotidien. Le projet a été très fédérateur.

 

Quelle suite donnez-vous à l’initiative ?

Sophie Taillé-Polian : A présent, nous mettons en oeuvre le plan d’actions élaboré : réduction de la commande de pain, travail sur les recettes, sélection de nouveaux morceaux de viande pour de meilleures saveurs, amélioration de la présentation des assiettes pour le plaisir visuel. Nous referons une pesée d’ici quelques mois pour constater les évolutions.

Emilie Gasc : En effet, cette étude devra être renouvelée car elle nous permet de mieux voir la réalité des cuisines et des réfectoires et de nous fixer de nouveaux objectifs pour nous améliorer. Dans le futur, on espère co-construire davantage avec les animateurs des écoles ainsi que des équipes enseignantes. L’intégration de l’ensemble des acteurs dans ce genre de projet permettra d’aller encore plus loin pour lutter durablement contre le gaspillage alimentaire.

Pour plus d’informations : www.de14.fr

 

A lire également :

 

Au coeur du 1er festival Zéro Waste

Reportage : Nudges, l’intervention de Love Your Waste, les objectifs de Paris en matière de collecte de biodéchets… Retour sur la matinée à #FestivalZW

 

L’association Zéro Waste France organisait la première édition de son festival “zéro waste” du 30 juin au 2 juillet au coeur du parc de la Villette dans le fabuleux endroit du Cabaret Sauvage pour engager tous les acteurs et renforcer la démarche zéro waste qui se développe partout en France, dans les foyers comme ainsi que dans les entreprises. S’est tenue pendant 3 jours, une multitude de conférences et de débats ainsi que d’ateliers pratiques sur un ensemble de thèmes variés : la réduction du gaspillage alimentaire, comment faire son propre compost, quel avenir durable pour les crèches, le commerce zéro-déchet, etc.
le cabaret sauvage au parc de la villette à Paris

Vendredi 1er juillet, l’équipe s’est donc rendue sur les lieux pour rencontrer les porteurs de projets et partager les premiers succès de Love Your Waste. Retour sur les moments marquants de la matinée.

Des crèches durables aux nudges pour réduire le gaspillage

L’équipe est arrivée sur les coups de 10h. Juste le temps de prendre un café, de faire le tour des lieux, d’apercevoir de loin des ateliers de travail sur le zéro déchet en crèche, malheureusement nous n’avons pas le temps d’y participer puisque nous partons pour l’atelier “faire évoluer les comportements : tarifications incitatives et leviers non financiers” en présence de Cécile Désaunay de Futuribles, Dominique Traineau de l’ADEME et Flore Berlingen de Zéro Waste France. On redécouvre toute l’utilité des “nudges” qui signifie “coup de pouce en français”.

 

Atelier sur les nudge au zero waste festival

L’idée, loin d’orienter les actions des individus par la contrainte ou la sanction, est d’utiliser des techniques d’incitation. Les Nudges encouragent les actes vertueux et fonctionnent sur la rationalité instrumentale des individus soit en orientant les comportements par l’incitation économique, en orientant les comportements par des stimuli et des formes de récompenses sociales, par des messages ou stratégies bien définies. Quand on sait 98% des Français affirment que « nos sociétés produisent trop de déchets » (ADEME,2015), on sait qu’il y a beaucoup de choses à faire dans la matière. Les Nudges seraient donc un outil complémentaire aux lois.

Cécile Désaunay donne aux personnes présentes un exemple concret : celui de la ville d’Edimbourg. Pour trouver une solution à ses insuffisances chroniques en matière de collecte sélective, la ville lance une initiative en août 2014 : un nouveau système de collecte des déchets dans certains quartiers s’appuyant sur la réduction de la taille du bac d’ordures ménagères. Ce bac est passé de 240 litres à 140 ce qui réduit la capacité de 8 sacs de déchets à 5 environ (30 litres). Le dispositif touche 140 000 ménages pour un coût d’investissement de 3 millions de livres.
Après 4 mois de mise en place, le dispositif rencontre un succès spectaculaire avec une augmentation de 85% du volume de déchets triés (3,5kg par foyer par semaine contre 2kg avant la mise en place) et une baisse de 40% du volume des ordures ménagères. (Futuribles, 2015)

Plus de tri, moins de gaspi et le plein d’énergie avec Love Your Waste

Juliette Franquet est intervenue lors de l’atelier “30 minutes solutions : initier le geste de tri des biodéchets” et est revenue sur l’initiative de Love Your Waste : fédérer les citoyens autour de la réduction du gaspillage et du tri des déchets alimentaires grâce à une stratégie globale de collecte des déchets, de formation, de sensibilisation et de conseils.

 

l'atelier 30 solutions contre le gaspillage au festival zero waste

 

La co-fondatrice est revenue sur les débuts de Love Your Waste, lorsque qu’en 2014, beaucoup d’acteurs avaient du mal à saisir comment la startup allait collecter les déchets pour en faire de l’énergie. Deux ans et demi plus tard, Love Your Waste compte plus de 30 établissements de collecte : cantine d’écoles, entreprises, hôpitaux et souhaite développer encore davantage ses activités.

 

Capture d’écran 2016-07-05 à 13.52.21
Aujourd’hui Love Your Waste prouve que sa démarche fonctionne. Aujourd’hui c’est 7500 personnes en Ile-de-France qui trient au quotidien et qui ont compris l’importance de finir son assiette et dans le cas contraire de bien trier ses déchets.

Paris, ville durable et objectifs ambitieux de collecte des déchets

Suite à cette intervention, Mao Peninou, adjoint à la Maire de Paris a pris la parole pour revenir sur les actions que la ville de Paris est en train de mettre en place en matière de collecte des biodéchets dans les immeubles parisiens pour en faire du biogaz et de l’engrais naturel ou du compost. Toujours en période d’expérimentation dans le 2e et 12e arrondissement de paris, la ville tient à doubler ces déchets collectés d’ici avril 2017.

 

Mao Peninou au micro du fesitvla zero waste

 

La matinée touchant bientôt à sa fin, l’équipe de Love Your Waste en a profité pour rencontrer et partager avec les acteurs du zéro déchet, autour de solutions durables et d’alternatives citoyennes au gaspillage alimentaire.

Un festival engageant qui donne encore plus l’envie de faire décoller cette démarche zéro déchet dans l’ensemble des restaurants collectifs de France.

On espère que cette première édition deviendra un rendez-vous annuel !

 

Le festival zero waste côté extérieur

 

En savoir plus :

Les anciennes publications de Love Your Waste :

Love Your Waste en images sur notre rubrique vidéos :

France 5 la quotidienne

1 jour 1 action : aimez vos déchets – France Ecologie Energie

« Nous, on trie pour faire de l’énergie »

 

Le 16 juin dernier, l’équipe de Love Your Waste s’est rendue à l’école primaire rue de Clichy dans le 9ème arrondissement de Paris, filmer enfants et adultes sur l’heure du déjeuner et ainsi revenir sur l’initiative de réduction du gaspillage et de tri des déchets à la cantine.

Les témoignages ont été nombreux, positifs et inspirants : “un vrai engagement dans la vie de l’école”, “liens forts au sein de l’équipe d’animateurs”. Ces retours d’expérience ont donné à Love Your Waste pleins d’énergie pour continuer de démocratiser le tri dans d’autres écoles, entreprises, hopitaux, etc.

Chaque semaine, les restes alimentaires des repas de cette école qui ne peuvent pas être consommés, participent à créer 21m3 de biogaz (ce qui correspond à 336 ampoules allumées pendant un jour) et 123kg d’engrais naturels (ce qui correspond à couvrir 492 terrains de tennis).

Cette vidéo célèbre donc l’implication de tous les acteurs de l’école. Leur participation active participe à diffuser plus largement une prise de conscience collective sur les enjeux de l’alimentation.

Merci encore et encore à : Albane, Sloan, Oscar, Animata Sakho, Hélène Hébert, l’ensemble des enfants, l’équipe encadrante et merci à la caisse des écoles du 9ème arrondissement.

En savoir plus :
Retour sur le tournage à l’école primaire rue de Clichy

Autres actualités sur le sujet :

Love your waste : la start-up qui fait aimer les déchets aux enfants

Love your waste participe au Conseil des parents d’élèves

Love your waste invitée au Conseil des enfants de l’école Bruxelles

Les établissement Bruxelles et Gauguin ont reçu le label E3D

Love Your Waste en images sur notre rubrique vidéos : 

France 5 la quotidienne

1 jour 1 action : aimez vos déchets – France Ecologie Energie

Témoignage : “Love Your Waste crée un réel un vrai engagement dans la vie de l’école”

Chaque mois, Love Your Waste récolte les témoignages des acteurs qui agissent au quotidien pour faire changer les choses.

Une REV témoigne à l'école primaire rue de Clichy, Paris 9

“L’initiative Love Your Waste bouscule les consciences sur impacts et les enjeux du gaspillage alimentaire, non seulement auprès des enfants mais aussi auprès de l’ensemble des adultes : animateurs, personnels de cantine, parents d’élèves et professeurs. Ça crée des liens plus forts dans l’équipe d’animateurs et ça a créé un vrai engagement dans la vie de l’école. L’accompagnement de départ des enfants dans le tri a laissé place maintenant à une grande autonomie de leur part. Les actions sont dorénavant ancrées dans leur quotidien et il faut continuer dans cette voie”

SAKHO AMINATA, Responsable Educative Ville à l’école primaire, rue de Clichy, Paris 9ème.

Autres actualités sur le sujet :

Love your waste : la start-up qui fait aimer les déchets aux enfants

Et action ! Ça tourne

Love your waste participe au Conseil des parents d’élèves

 

Love Your Waste en images sur notre rubrique vidéos : 

France 5 la quotidienne

1 jour 1 action : aimez vos déchets – France Ecologie Energie

Et action ! Ça tourne !

photo du tournage vidéo à l'école de bruxelles avec deux enfants et un globe terrestre

Fière des résultats du tri des déchets dans les cantines scolaire du 9ème arrondissement pour la période 2015/2016, l’équipe de Love Your Waste s’est rendue à l’école primaire rue de Clichy le jeudi 16 juin et l’école primaire rue de Bruxelles le mercredi 22 juin pour le tournage de deux vidéos.

Love Your Waste en plein tournage dans la cantine Des enfants dans la cantine

A l’école primaire rue de Clichy, la présence du matériel de tournage n’a pas laissé les enfants indifférents. Très impliqués dans leur tri quotidien, ils n’ont pas caché leur enthousiaste à vouloir participer à la vidéo. Certains d’entre eux ont donc eu la chance de s’exprimer face caméra pour revenir sur leur expérience. Nous en avons profité pour recueillir les témoignages des animateurs, du personnels de cantine de la Caisse des Écoles du 9ème arrondissement.

A l’école primaire rue de Bruxelles, c’est davantage la parole des enfants que nous célébrons. Ce sont avec des regards innocents et tournés vers les enjeux de demain que les plus jeunes générations s’expriment sur le développement durable, le monde dans lequel ils veulent grandir et les défis du gaspillage alimentaire. Des échanges très touchants et pleins de vérités.

Restés connectés, les vidéos seront publiées prochainement dans notre rubrique vidéos  !

L'équipe brandissant les pancartes Love Your Waste
Autres actualités sur le sujet :

Love your waste : la start-up qui fait aimer les déchets aux enfants

Love your waste participe au Conseil des parents d’élèves

Love your waste invitée au Conseil des enfants de l’école Bruxelles

Les établissement Bruxelles et Gauguin ont reçu le label E3D

 

Love Your Waste en images sur notre rubrique vidéos :

France 5 la quotidienne

1 jour 1 action : aimez vos déchets – France Ecologie Energie

 

Love Your Waste intègre l’incubateur Paris Pionnières

Après notre expérimentation concoctée au sein de la famille du SenseCube, l’équipe de Love Your Waste est ravie d’intégrer la belle communauté Paris Pionnières pour accélérer son développement.

Love Your Waste prend la pose à Paris Pionnières

Depuis sa création en 2005 Paris Pionnières, l’incubateur le plus mixte de Paris, a accompagné plus de 200 startups qui ont dans leur direction des femmes. Ce nouvel environnement dynamique permettra à l’équipe de Love your de bénéficier du savoir-faire des coachs de Paris Pionnières tout en créant des synergies avec les autres entrepeneur(e)s. “L’ADN de Paris Pionnière, celle de mettre en avant les femmes entrepreneuses dans des équipes mixtes nous tiens vraiment à coeur”, déclare Juliette Franquet, directrice générale de Love your waste.

 

Juliette Franquet à son poste de travail à Paris Pionnières

Le mercredi 22 juin, Love Your Waste a eut la chance de participer à l’inauguration du nouvel espace de Paris Pionnières avec la présence d’Anne Hidalgo et Valérie Pécresse. Madame la Maire a félicité les entrepreneurEs et leur créativité et a célébré l’espace éthique et démocratique de coworking en plein coeur de Paris qu’est Paris Pionnières tandis que Mme la Présidente de Région a mis en avant une étude d’Harvard qui montre que les start-ups menées par des femmes sont plus rentables…  🙂

 

Événement d'inauguration de Paris Pionnières en juin 2016

Pour en savoir plus sur nos 2 belles familles :

Paris Pionnières : http://www.pionnieres.paris/

Sensecube : http://sensecube.cc/

 

Autres articles sur les mêmes sujets :

Christian Vanizette, de Makesense invité sur LCI

http://www.loveyourwaste.com/christian-vanizette-de-makesense-invite-sur-lci/

Et si nos enfants choisissaient la cantine de demain ?

http://www.loveyourwaste.com/et-si-nos-enfants-choisissaient-la-cantine-de-demain/

Le clip de la deuxième promotion du Sensecube

https://www.youtube.com/watch?v=t5g-2IoNQbo

Retrouvez le live tweet de LYW pendant l’inauguration

https://twitter.com/loveyourwaste

 

Liens externes :

Le nouveau hub de Paris Pionnières pour les startuppeuses en herbe

http://start.lesechos.fr/entreprendre/actu-startup/le-nouveau-hub-de-paris-pionnieres-pour-les-startuppeuses-en-herbe-5019.php

Paris: Pécresse et Hidalgo à l’inauguration des nouveaux locaux de l’incubateur Paris Pionnières

http://www.20minutes.fr/paris/1871227-20160622-paris-pecresse-hidalgo-inauguration-nouveaux-locaux-incubateur-paris-pionnieres

L’entrepreneuriat au féminin a (enfin) son QG parisien

http://madame.lefigaro.fr/societe/lentreprenariat-au-feminin-a-enfin-son-qg-parisien-160616-114775

Love your waste participe au Conseil des parents d’élèves

Après les écoliers, les agents de cantines, les animateurs, les enseignants… Love Your Waste agrandit aujourd’hui son cercle de discussion. Car les adultes sont curieux, souvent autant que les enfants, Love Your Waste investit les conseils de parents d’élèves.

enfants, love your waste

Présents dans les écoles depuis plus d’un an, nous avons bien conscience des capacités de nos trieurs désormais confirmés, mais ce sont également d’excellents ambassadeurs de pratiques écologiques. Fiers de leurs implication au quotidien, ils n’hésitent pas à transmettre les bonnes habitudes acquises à la cantine, à leurs parents une fois de retour à la maison.

conseil parent, atelier, gaspillage

Le jeudi 9 juin, Love your waste est venue présenter aux parents d’élèves de l’école primaire rue de Bruxelles dans le 9ème arrondissement, la mission confiée à leurs enfants, les résultats de leur actions et l’intérêt portée par les nouvelles générations aux enjeux de demain. Les parents se sont montrés impressionnés par la démarche et par la volonté de leurs enfants. L’échange quant à lui a permis de soulever une bonne idée pour célébrer les actions des enfants. Projet que l’on vous dévoilera très prochainement…

 

Blog des petits choux de Bruxelles :

https://lespetitschouxdebruxelles.wordpress.com/2016/05/23/compte-rendu-du-conseil-des-enfants-du-12-mai-2016/

Pour en savoir plus : 

http://www.loveyourwaste.com/love-your-waste-invitee-conseil-enfants-delegues-de-lecole-bruxelles/

http://www.loveyourwaste.com/etablissement-bruxelles-gauguin-a-paris-9eme-arrondissement-ont-recu-label-e3d/