Mois : février 2017

Un discours de Président

Vidéo de pitch passionnant et passionné

Nous vous parlions le mois dernier de l’intervention de Jérôme, président de Love your waste, durant une matinée technique organisée par l’Observatoire Régional des Déchets d’Ile de France (ORDIF).

En effet, les chantiers du Grand Paris vont progressivement s’ouvrir mettant la région face au défi de gérer 43 millions de tonnes supplémentaires de déchets pendant 10 ans. Au cours de cette réunion, l’ORDIF a présenté les derniers chiffres sur le traitement des déchets de chantiers, compilés grâce à la participation active des acteurs du secteur, en partenariat avec la Région Ile-de-France, la direction régionale de l’Ademe et la DRIEE.

En parallèle, cette matinée a été l’occasion de refaire un point d’étape sur le traitement des biodéchets en Ile-de-France, notamment à travers le développement progressif de la filière méthanisation que l’ORDIF suit dans le cadre du projet européen Horizon 2020 Bin2Grid.

A cette occasion, Jérôme présentait Love your waste, ses succès et sa pertinence dans ce secteur en construction. Nous vous invitons à voir l’exposé passionné et passionnant de Jérôme

A lire et regarder aussi :

Vidéos : présentation des activités anti-gaspi de Love your waste : https://www.youtube.com/watch?v=T0W74HOMfzg

                                                                                       

 

Parole de collecteur

Parole de collecteur : Reza

Vous n’êtes pas sans savoir que la collecte des biodéchets chez Love your waste est opérée par des structures d’insertion qui s’occupent de chômeurs de longue durée. C’était un vrai désir de l’équipe d’associer un volet social à l’action environnementale liée aux biodéchets et à la réduction du gaspillage. Nous vous présentons aujourd’hui un portrait de notre collecteur en chef : Reza

Love your waste - collecteur - ESS - Insertion

 

Bonjour Reza, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Reza, j’ai 51 ans, je suis né en Iran, j’ai vécu 20 ans en Hollande où je travaillais déjà en camion et je suis en France depuis quatre ans. J’ai quatre enfants et je suis le collecteur en chef au sein de Love your waste.

 

En quoi consiste ton travail chez Love your waste ?

Je fais la collecte des bacs remplis de biodéchets dans des restaurants collectifs.J’arrive chez un client, je gare le camion, je collecte le bac rempli et je remets un bac vide propre et je fais signer un bon de livraison. Ensuite je me rends chez le prochain client. Je m’arrange toujours pour être le plus rapide et efficace, le trafic pose parfois problème mais je sais m’adapter.

 

Quels sont les éléments que tu trouves intéressant dans ton travail ?

J’aime ce travail parce qu’il y a beaucoup de choses à faire ! Ce que j’aime surtout c’est que l’entreprise travaille avec les enfants. Quand ces enfants grandiront, ils auront appris beaucoup de choses grâce à Love your waste. On ne peut pas gaspiller la nourriture comme ça, surtout quand on sait que des gens ne peuvent pas manger. Parce qu’il y a des gens qui jettent beaucoup de nourriture dehors, mais ce n’est pas une bonne chose. Si les gens voyaient les déchets alimentaires qu’ils gaspillent, ils ne le feraient plus.

J’aime aussi l’équipe. J’ai de la chance d’être tombé avec de bonnes personnes. J’étais très content de travailler avec Love your waste parce que franchement ils sont très gentils.L’équipe fait bien son travail bien et ça me permet de me sentir bien dans mon métier.

En Hollande, je travaillais énormément et les tâches étaient vraiment très fatigantes, je me sens mieux maintenant !

 

Qu’est-ce qui te tient le plus à cœur dans ton travail ?

Pouvoir travailler dans une société où on me fait confiance, c’est une grande récompense et c’est le plus important pour moi. Les patrons me laissent mon autonomie et on me fait confiance quoiqu’il arrive. Ça coûte très cher la confiance. Si on m’accorde sa confiance, il faut que je la garde.

A l’âge de 7 ans, et je ne l’oublierai jamais, ma mère m’a dit « Si tu laisses les gens avoir confiance en toi alors tu atteindras le bonheur et tu seras tranquille » Sans confiance, on ne peut pas avancer. On reste toujours où on est et on reste bloqué. Avoir la confiance des gens avec qui je travaille, c’était mon rêve et ça l’est toujours, ça permet d’avancer.

 

Une prédiction pour Love your waste dans 10 ans ?

La société Love your waste aura grandi et avancera très vite parce que pour moi, le travail qu’on accompli, c’est bien. Même si ce n’est pas facile ce cœur de métier, que notre travail peut être dur, la société a besoin de ce type d’entreprise.

 

 

Merci beaucoup à Reza pour son témoignage, son implication et son travail toujours impeccable !

A regarder aussi :