Mois : mai 2016

Don’t waste our future, Love your waste !

Vendredi 27 mai, Juliette, co-fondatrice de Love your waste s’est rendue à l’UNESCO où les élèves de l’Essonne ont signé la charte “Don’t waste our future”.

DSCF2504

En septembre dernier, Juliette rencontrait les élèves du lycée de l’Essouriau, dans le cadre de Don’t Waste Our Futur. Elle a pu partager avec eux le cycle de la méthanisation des déchets organiques, du tri à la transformation (de l’assiette à l’usine), en passant par la collecte réalisée par une structure d’insertion locale. Elle a également mis en avant le fait que la mission de Love your waste est aussi de sensibiliser à la réduction du gaspillage alimentaire.

Ensuite, le groupe d’élèves a réfléchi à des propositions pour produire des énergies renouvelables, réduire le gaspillage alimentaire et permettre la valorisation des déchets.

Cette expérience fut une source d’inspiration pour les lycéens, notamment en ce qui concerne la mise en place du tri des déchets organiques à la cantine et leur devenir, en particulier pour permettre leur valorisation grâce à la méthanisation. L’intervention de Juliette a également permit aux élèves d’approcher d’un peu plus près le monde de l’entrepreneuriat social.

DSCF2511

A propos de « Don’t Waste Our Future »

DWOF

Ce projet vise à sensibiliser les jeunes Européens (7 pays) au gaspillage alimentaire, à la consommation responsable, mais aussi améliorer leur esprit critique, leur responsabilité et leur faculté d’action en matière de développement durable aux niveaux local et global.

Le projet vise à associer jeunes (Lycées et Primaires) à des autorités locales par des ateliers de sensibilisation et de concertation. Plusieurs acteurs publics, privés et parties prenantes des territoires participants sur le gaspillage alimentaire ont participer afin de promouvoir nouveaux modèles de développement et de consommation durable. Il s’agit de faire des générations actuelles et futures des acteurs du changement.

 

Pour en savoir plus :

Charte Don’t Waste Our Futur 2015 : http://www.dontwaste.eu/charte/?lang=fr

Plus d’infos sur le projet en France :  www.dwof-france.strikingly.com

La caisse des écoles du 14ème & Love your waste se mobilisent contre le gaspillage :http://dev.loveyourwaste.com/caisse-des-ecoles-du-14-paris-se-mobilise-contre-le-gaspillage-alimentaire/

Reportage « La restauration s’engage contre le gaspillage » dans la Quotidienne de France 5:  http://www.loveyourwaste.com/reportage-la-restauration-sengage-contre-le-gaspillage-dans-la-quotidienne-sur-france-5/

 

Sortie du livre “Les épluchures” de Marie Cochard aux éditions Eyrolles

Mardi 31 mai sort “Les éplechures”, un livre plein de bonnes idées pour réutiliser ses pelures d’oignon et peaux de kiwi. Marie Cochard qui a concocté toutes ces bonnes idées dans un abécédaire très instructif et esthétique, a décidé d’illustrer ses propos avec des portraits de projet qui donnent aussi une seconde vie aux restes alimentaires. C’est ainsi que Juliette, co-fondatrice de Love your waste, a témoigné du gigantesque potentiel des restes de restauration collective.

image004

 

Alors que 50% des denrées alimentaires produites dans le monde terminent chaque jour à la poubelle, Marie Cochard propose une alternative : offrir une seconde vie aux déchets alimentaires, et en particulier aux épluchures.

Les épluchures des 5 fruits et légumes, que nous devons consommer chaque jour, sont non seulement la peau mais également les trognons, les pépins, les noyaux, les feuilles, les cosses, les tiges, les fanes, les branches … Et tout cela contient des fibres, des pectines, des antioxydants, produits particulièrement bons pour notre santé. Marie Cochard nous divulgue également que ce que nous considérons comme des détritus, peut se transformer en matières précieuses pour la maison, le jardin et même la beauté. Ainsi, les pelures d’oignons peuvent devenir une farine d’appoint ou un colorant capillaire, les peaux de kiwis des chips, celles de bananes du cirage ; le concombre est un nettoyant efficace contre les traces de stylo et le céleri protège notre jardin contre les insectes et les parasites. Intéressant, non ?



Marie Cochard a consciencieusement rangé une cinquantaine de fruits et légumes par ordre alphabétique et, grâce à des rencontres avec des personnes engagées dans l’upclycling pour changer notre regard sur le déchet, elle a constitué un véritable abécédaire. En face de chaque aliment, la plupart d’origine végétale, elle a indiqué les recettes et astuces ancestrales, des DIYs amusants, des témoignages d’incroyables recycleurs et de magnifiques photos de Margaux Vie.

Voici un guide anti-gaspi gai et positif qu’il faut lire et utiliser sans modération.

A propos de l’auteur :

Férue d’initiatives durables, d’innovation verte et d’économie circulaire, Marie Cochard a activement collaboré à la conception-rédaction et à la coordination du magazine Green Attitude en qualité de rédactrice en chef. Fraîchement installée dans le Bassin d’Arcachon, elle partage son activité entre slow journalisme et édition.



Pour en savoir plus :

La Cabane Anti Gaspi : www.lacabane-antigaspi.com

Caisse des écoles du 14ème & Love your waste se mobilisent contre le gaspillage :http://www.loveyourwaste.com/caisse-des-ecoles-du-14-paris-se-mobilise-contre-le-gaspillage-alimentaire/

Love your waste invitée au Conseil des enfants de l’école primaire rue Bruxelles

Ce jeudi 12 mai 2016, Love your waste participait à un conseil tout particulier, celui des délégués de l’Ecole Bruxelles. Marion et Tanguy sont venus présenter aux enfants le circuit des déchets de la cantine pour expliquer le cycle de valorisation. Mais aussi parler développement durable et économie circulaire, notions qui ne sont pas étrangères aux enfants impliqués au quotidien dans la démarche Love your waste.

Tanguy explique le cycle de valorisation

Les élèves étaient intrigués par la transformation des déchets pour produire de l’énergie grâce à laméthanisation. Dans la cantine déjà, ils trient les déchets organiques d’un coté et les déchets non organiques de l’autre. Ils maîtrisent le tri et sont devenus les meilleurs ambassadeurs pour promouvoir le recyclage et réduire le gaspillage.

Marion décrit la méthanisationLes équivalences, toujours positives, ont provoquées de beaux sourires. La quantité de déchets collectée en un an est estimée à 8 tonnes pour cette école, soit le poids de 5 hippopotames. Le tri, la collecte et la valorisation de ces nouvelles ressources permettent de produire assez d’énergie pour chauffer 1 300 douches et assez d’engrais naturel pour recouvrir 4 fois la pelouse du Stade de France. Mais avant tout, Love your waste encourage chaque acteur à réduire la taille de ses poubelles !

Les biodéchets par Love your waste

Pour en savoir plus : 

Love your waste pour les petits & les grands : http://www.loveyourwaste.com/love-your-waste-pour-les-petits-les-grands/

Bilan expérimentation 2015 : http://www.loveyourwaste.com/bilan-de-lexperimentation-avec-les-cantines-du-9eme-arrondissement-de-paris/

Et si nos enfants choisissaient la cantine de demain ? : http://www.loveyourwaste.com/et-si-nos-enfants-choisissaient-la-cantine-de-demain/

Les établissement Bruxelles et Gauguin ont reçu le label E3D

Depuis quelques années et en particulier avec la COP21, les citoyens se préoccupent du développement durable : comment répondre aux besoins de la génération actuelle sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. La principale solution est d’éduquer les plus jeunes à ces enjeux. C’est donc dès l’école maternelle que les enfants sont sensibilisés et formés grâce à des ateliers et des enseignements. Love your waste s’inscrit donc dans une démarche globale auprès d’initiatives telles que des jardins pédagogiques, des lombricomposteurs, des poulaillers, le recyclage de papier et cartouches d’encre.

Notamment, depuis près d’un an, les écoles maternelles et primaires du 9ème arrondissement de Paris ont changé leur comportement en apprenant à trier leurs déchets. Ils ont ainsi pris conscience du gaspillage et maîtrisent le tri des restes alimentaires au sein de la cantine. C’est un pari réussi pour Love your waste qui a su instaurer de nouvelles habitudes vertueuses pour l’environnement dès le plus jeune âge.

De plus, cette initiative, ainsi que d’autres projets entrant dans le cadre du développement durable, ont l’avantage d’impliquer l’ensemble des acteurs de chaque communauté scolaire, c’est un véritable travail d’équipe !

C’est pour toutes ces raisons que l’École Bruxelles et le Collège Gauguin du 9ème arrondissement de Paris, partenaires de Love your waste ont obtenu le label E3D qui récompense la volonté d’un établissement de s’inscrire dans une démarche d’amélioration environnementale continue. 6 élèves délégués ont été désignés pour recevoir le label au Grand salon de la Sorbonne, le 30 mai prochain.

Rejoignez l’aventure Love your waste !

Love Your Waste lève des fonds sur 1001PACT

Il s’agit donc d’un financement participatif en action ouvert à tous, déductible de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (50% de l’ISF) et de l’Impôt sur le Revenu (20% de l’IR). Cet apport nous permettra de renforcer l’équipe d’une part et de réaliser des investissements pour notamment optimiser la logistique.

Plus d’infos ici : bit.ly/wastelovers !

Rendez vous le mercredi 11 mai à 19h30 pour la soirée 1001PACT,  pour nous rencontrer et vous présenter de beaux projets, 11 rue biscornet, 75012 Paris.

N’hésitez pas à participer à l’aventure !